Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe

 

Le père René Désilets est né le 6 juin 1936 à St-Wenceslas (Québec, Canada). La famille compte onze enfants.

Cette même année, le père Désilets devient directeur des études au Séminaire de philosophie à Trois-Rivières. Il occupera ce poste jusqu’en 1967. De 1969 à 1973, il enseigne à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Puis, il assure la direction de l’Institut Voluntas Dei de 1970 à 1980. Il devient ainsi le premier directeur général après la direction assumée par le fondateur. En 1981, la mission l’appelle en République Dominicaine. Il occupera le poste de directeur du district à deux reprises, soit de 1981 à 1987 et de 1990 à 1998. Durant toutes ses années dominicaines, il servira aussi l’Église à titre de curé de paroisse. Au début des années 2000, il revient au Canada et prête main forte à l’administration centrale comme directeur des services administratifs (2002-2004). Il retourne par la suite en République Dominicaine où, encore aujourd’hui, il continue d’agir comme prêtre missionnaire.a grande majorité est demeurée affectée au travail des champs. Il fit son entrée à l’Institut ejuillet 1959 et il fut ordonné prêtre le 22 juin 1963.

Pendant le mandat du père Désilets à titre de directeur général (1970-1980), l’Institut Voluntas Dei connaît de nombreux changements. En 1971, le Grand Séminaire de Reds Rapids est fermé. En 1972, on met sur pied l’Œuvre des vocations et des missions pour venir en aide à l’Institut qui connaît une rapide croissance dans le monde. En 1974, on ferme le Séminaire de Philosophie de Trois-Rivières et à partir de cette même année,  on décentralise la gestion de l’Institut. On forme alors des districts et des régions. En 1975, la Fondation Louis-Marie Parent est créée. Elle contribue aujourd’hui à la formation des séminaristes des pays de mission. Enfin, au milieu des années 70, l’Institut accueille ses premiers couples mariés.

 

 

>>> ACCUEIL