L.Robichaud

UN TRÉSOR DANS UN VASE D'ARGILE

En voyant venir son 50e anniversaire de prêtrise, le P. Robichaud pense à la place du prêtre dans les années 50 qui était isolé sur un piédestal. Une figure dominante parmi l'instituteur et le maire de la place.

Aujourd'hui, même si la société en général cherche à se passer du prêtre, son rôle est encore important pour les gens ouverts à la mission de Jésus.  Plusieurs n'auront vu un prêtre qu'à Noël ou à d'autres occasions (baptême, funérailles...)

Avec l'expérience de ses 50 ans de ministère, dans des pays pauvres et pays riches, il a constaté que le sacerdoce est un trésor contenu en un vase d'argile, poterie sans grande valeur. Plus que jamais, son rôle se situe sur une ligne de crête entre l'utile et l'inutile, la grandeur et la petitesse

Lectrices et lecteurs aux grands cœurs, priez pour eux, les prêtres, et aidez-les à devenir des hommes de joie et de sourire pour que la divine odeur de la terre soit mieux (perçue) sentie.

Interprétation et résumé du texte du P. Léon Robichaud, Acadie Nouvelle, Mercredi le 19 juin 2013

>>> ACCUEIL